Vos questions sont entre de bonnes mains

Banque étrangère

Banque nationale, banque régionale : en France, la banque est présente à différents niveaux, mais il est également possible, selon ses besoins, de faire appel à une banque étrangère.

Qu'est-ce qu'une banque étrangère ?

On appelle banque étrangère, une banque dont le siège est situé dans un autre pays. Faire appel aux services d'une banque étrangère, c'est donc par définition, faire appel à un établissement de nationalité différente que la sienne.

Aujourd'hui, de nombreuses banques, à l'origine présentes dans un seul pays, se sont implantées un peu partout dans le monde. En France par exemple, on trouve des banques britanniques, néerlandaises, espagnoles, etc. À l'inverse, parmi les plus grosses banques dites « étrangères », beaucoup sont des établissements français ayant positionné leur siège à l'étranger.

Ouvrir un compte bancaire étranger

Légalement, tout particulier résidant en France peut ouvrir un compte bancaire dans un établissement étranger, et inversement, tout banquier peut refuser d'offrir ses services à un client.

Il est important de savoir que la législation qui régit un compte bancaire étranger est propre à chaque pays. Les conditions d'ouverture peuvent donc varier sensiblement d'un pays à l'autre. Malgré tout, pour ouvrir un compte, certains critères restent communs à la plupart des banques, tels que :

  • être en possession d'une pièce d'identité (les comptes anonymes sont interdits au sein de l'Union européenne) ;
  • apporter un justificatif de domicile ou d'hébergement ;
  • présenter, très souvent, un RIB de sa situation actuelle.

Avantages de la banque étrangère

Aujourd'hui beaucoup de Français ouvrent un compte au sein de banques étrangères en arguant que ces établissements offrent des services plus personnalisés, sont plus attentifs à leurs clients.

Ces banques sont attractives : en effet, avec Internet notamment, les offres de crédit étranger en ligne se multiplient. Leurs taux d'intérêt sont souvent plus avantageux et, comparée à la France, la réglementation des banques étrangères en matière de crédits aux particuliers est beaucoup plus souple. N'ayant pas accès aux fichiers FICP et FCC de la Banque de France, la banque étrangère peut aussi être une solution aux personnes qui ne peuvent plus ouvrir de compte bancaire en France suite à des incidents.

Attention : beaucoup de particuliers interdit bancaire ou inscrits au FICP se tournent vers les banques étrangères. Or, les chances d'obtenir un crédit ou un rachat de crédit sont quasi nulles sans apporter une garantie de solvabilité.


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
nathalie greffier

avocate

Expert

alain m.

ancien cadre sup de la direction gle des impôts

Expert

alain-michel burtin

agent immobilier | cabinet am burtin

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Vous cherchez une banque ?

Arrêtez de vous ruiner en frais bancaires !

Comparez et choisissez la meilleure offre.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.