Haut

Poser 1 question

L'autorisation de découvert

Les relations entre un client et sa banque peuvent connaître des difficultés pour plusieurs raisons :

Autorisation de découvert

Les différents types de découvert

Le découvert ponctuel

Le découvert ponctuel est un découvert qui n'est pas autorisé par la banque et inférieur à 90 jours. Ce type de découvert peut être dû à une provision insuffisante sur un compte alors qu'un prélèvement ou un chèque s'est présenté.

La banque peut autoriser ce découvert mais n'est pas tenue de le faire. Si la banque ne l'accepte pas, le client peut se voir opposer un refus de paiement ou un rejet de chèque.

Les conséquences peuvent être une inscription au Fichier central des chèques impayés.

La facilité de caisse contractuelle

La facilité de caisse contractuelle est un découvert inférieur à 90 jours et autorisé par la banque. Ce système permet de couvrir un manque de trésorerie de court terme.

La facilité de caisse constitue fréquemment une avance sur revenu par exemple.

La facilité de caisse ne peut pas être utilisée plus de 3 mois de suite.

Le découvert occasionnel

Le découvert occasionnel est un découvert inférieur à 90 jours et autorisé par la banque. Ce type de découvert est utilisé dans le cas d'un débit important prévu, sur un compte créditeur, soit pour un décalage de trésorerie ponctuel soit pour les fins de mois.

Pour l'autorisation de découvert bancaire, la banque doit donner son accord. Les modalités de remboursement sont précisées par écrit.

Le découvert autorisé

Le découvert autorisé est un découvert autorisé par la banque et supérieur à 90 jours.

Ce type de découvert est un crédit de plus de 3 mois, qui répond aux modalités des crédits à la consommation.

Le coût du découvert

La fréquence des découverts non autorisés coûte cher.

Lorsque le compte est débiteur, le client paie des « intérêts débiteurs » dont le taux varie en fonction des banques, mais qui est toujours élevé (proche du taux d'usure). Les intérêts sont proportionnels aux paliers de débit atteints et au nombre de jours en situation de débit.

Il faut souvent ajouter aux intérêts des frais de gestion.

Conseil : se constituer une épargne disponible dans laquelle puiser en cas de besoin afin de ne pas avoir de compte courant débiteur.

Négocier une autorisation de découvert

Il est conseillé, au moment de l'ouverture d'un compte bancaire, de négocier une autorisation de découvert. Celle-ci peut être revue au cours du temps avec son conseiller bancaire.

L'autorisation de découvert sera généralement proportionnelle aux revenus qui alimentent le compte.

Avoir une autorisation de découvert ne signifie pas que l'on ne paye rien en cas de découvert.  Il y aura toujours des intérêts et des frais à payer. Mais l'autorisation de découvert empêchera la banque de refuser un paiement si le compte n'est pas assez crédité et évitera ainsi les incidents de paiement, avec les conséquences qui s'ensuivent.

Lettre de demande d'autorisation de découvert exceptionnel

Besoin d’un conseil bancaire ? D’un crédit ?

Faites appel à un spécialiste en consultant la liste de professionnels ci-dessous. Vous pouvez aussi saisir votre code postal pour trouver une banque ou un spécialiste du crédit dans la localité de votre choix.

Trouvez un spécialiste près de chez vous

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
Télécharger & imprimer le guide

Pour aller plus loin ...

 

Question de celnamimine |  04/06/2013

quelle somme peut atteindre un decouvert sans aggio dans le cas d un droit a decouvert

Commenter

 

Question de titi261 |  29/06/2013

j
Bonjour,je n'ai pas le droit au découvert ,la banque ne m'a pas averti,aujourd'hui,je suis à découvert de 600 euros.quel est votre conseil;merci.

Commenter

 

Question de MARNSS |  04/08/2013

Pour 15 euros de dépassement de découvert autorisé qui sont payés dans les quatre jours, la banque peut-elle me retirer le droit au découvert autorisé ? Mon découvert autorisé est de 200 euros et je l'ai dépassé le mois précédent de 21 euros (j'étais responsable) et ce mois-ci, je l'ai dépassé de 15 euros mais la personne qui a déposé ce chèque ne devait le déposer que le 6 août, elle n'a pas respecté notre accord. La banque, chaque fois a payé mon chèque mais le mois précédent, ils m'ont envoyé une lettre de menaces, m'indiquant que si je dépassais mon découvert autorisé, je n'aurai plus le droit d'avoir un découvert autorisé et cela rendra ma situation encore plus difficile au mois d'août car pour obtenir la confiance de mes créanciers, je donne souvent des chèques à l'avance en indiquant la date à laquelle ils peuvent déposer ces chèques. Je n'ai pas encore reçu de lettre pour ces quinze euros et mon compte est approvisionné dans deux jours. Vont-ils me retirer mon découvert autorisé, quel sera le recours ?

Commenter

Votre réaction ou question sur cet article...
 
 

Poser une question
sur le forum

Contributeurs Experts

Plus d'experts

association arc rachat de credits

Membre Pro

Expert

site information sur les crédits immobiliers et rachat de crédits analyse ...

Téléchargements

Le guide de la banque : compte, carte bancaire, services
Le guide de la banque : compte, carte bancaire, services

Guide, question-réponses, astuces
202 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 4400 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Trouver un pro

 

 
Autorisation de decouvert : tout sur le découvert bancaire
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Devenez rédacteur
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation