Réponses d'experts

L'autorisation de découvert

Les relations entre un client et sa banque peuvent connaître des difficultés pour plusieurs raisons :

Autorisation de découvert

Comparez les banques près de chez vous

Les différents types de découvert

Le découvert ponctuel

Le découvert ponctuel est un découvert qui n'est pas autorisé par la banque et inférieur à 90 jours. Ce type de découvert peut être dû à une provision insuffisante sur un compte alors qu'un prélèvement ou un chèque s'est présenté.

La banque peut autoriser ce découvert mais n'est pas tenue de le faire. Si la banque ne l'accepte pas, le client peut se voir opposer un refus de paiement ou un rejet de chèque.

Les conséquences peuvent être une inscription au Fichier central des chèques impayés.

La facilité de caisse contractuelle

La facilité de caisse contractuelle est un découvert inférieur à 90 jours et autorisé par la banque. Ce système permet de couvrir un manque de trésorerie de court terme.

La facilité de caisse constitue fréquemment une avance sur revenu par exemple.

La facilité de caisse ne peut pas être utilisée plus de 3 mois de suite.

Le découvert occasionnel

Le découvert occasionnel est un découvert inférieur à 90 jours et autorisé par la banque. Ce type de découvert est utilisé dans le cas d'un débit important prévu, sur un compte créditeur, soit pour un décalage de trésorerie ponctuel soit pour les fins de mois.

Pour l'autorisation de découvert bancaire, la banque doit donner son accord. Les modalités de remboursement sont précisées par écrit.

Le découvert autorisé

Le découvert autorisé est un découvert autorisé par la banque et supérieur à 90 jours.

Ce type de découvert est un crédit de plus de 3 mois, qui répond aux modalités des crédits à la consommation.

Le coût du découvert

La fréquence des découverts non autorisés coûte cher.

Lorsque le compte est débiteur, le client paie des « intérêts débiteurs » dont le taux varie en fonction des banques, mais qui est toujours élevé (proche du taux d'usure). Les intérêts sont proportionnels aux paliers de débit atteints et au nombre de jours en situation de débit.

Il faut souvent ajouter aux intérêts des frais de gestion.

Conseil : se constituer une épargne disponible dans laquelle puiser en cas de besoin afin de ne pas avoir de compte courant débiteur.

Comparateur de banques gratuit

Négocier une autorisation de découvert

Il est conseillé, au moment de l'ouverture d'un compte bancaire, de négocier une autorisation de découvert. Celle-ci peut être revue au cours du temps avec son conseiller bancaire.

L'autorisation de découvert sera généralement proportionnelle aux revenus qui alimentent le compte.

Avoir une autorisation de découvert ne signifie pas que l'on ne paye rien en cas de découvert.  Il y aura toujours des intérêts et des frais à payer. Mais l'autorisation de découvert empêchera la banque de refuser un paiement si le compte n'est pas assez crédité et évitera ainsi les incidents de paiement, avec les conséquences qui s'ensuivent.

Lettre de demande d'autorisation de découvert exceptionnel

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
Télécharger & imprimer le guide

Pour aller plus loin ...

  • Chèque sans provision d'un compte joint : qui est resp (...)  | Astuce

    Un chèque sans provision, en plus de vous imputer un certain nombre de frais, risque de vous conduire tout droit à l’interdit bancaire. Tout cela est clair lorsque vous êtes le seul titulaire du compte, mais qu'en est-il pour les comptes joints ? Les deux [...]

  • 6 choses à négocier avec son banquier  | Astuce

    Si vous pouvez tenter de tout négocier, tout n'est pas négociable. Et certains banquiers savent qu'ils sont souvent gagnants au jeu de la négociation. Pourtant, plus votre profil client est bon et plus votre banque est encline à revoir ses tarificatio [...]

  • Attention aux commissions d’intervention en cas de d (...)  | Astuce

    Si vous dépassez le montant de votre découvert autorisé, vous allez devoir payer les intérêts de ce découvert, nommés les agios. Cependant, les banques ajoutent d’autres frais, telles que les commissions d’intervention, aussi appelées « frais de forçage » [...]

  • Agios : principe et clés pour les éviter  | Astuce

    Les agios sont des frais que vous demande de payer votre banque au moindre découvert. Ils peuvent rapidement devenir un problème, voire faire un trou sensible dans vos comptes en banque...À moins, bien sûr, que vous ne sachiez comment les éviter. Le poin [...]

  • Pas de compensation avec son compte épargne en cas de (...)  | Astuce

    Vous avez fait un chèque mais votre compte courant est vide ? Malgré un compte épargne plein, votre banquier ne peut accepter ce chèque grâce à vos autres ressources. On parle alors de chèque sans provision. Voici toutes les explications nécessaires conce [...]

  • Banquier vs Vous ! Négociation round 1 !  | Astuce

    L'endettement touche 50 % des ménages français. Ce chiffre recouvre les personnes endettées à très endettées (à partir de 33 % de charges), ainsi que les surendettées, c'est-à-dire les personnes n'ayant plus les moyens de recouvrir leurs dettes. On co [...]

  • Crédit renouvelable : dans quels cas le privilégier ?  | Astuce

    Le crédit renouvelable, ou crédit revolving, est une solution de financement intéressante lorsqu’elle est utilisée avec prudence. Dans le cas contraire, elle peut très vite vous conduire au surendettement. Pour éviter les pièges du crédit renouvelable, mi [...]

  • 9 conseils pour mieux gérer votre compte bancaire  | Astuce

    Lorsque vous possédez un compte bancaire auprès d’une banque, toute anomalie est susceptible de vous imputer des frais qui peuvent être évités. À condition de bien savoir gérer son compte bancaire... N’acceptez aucune autorisation orale de votre banquier [...]

 

celnamimine

Nouvel expert

Le 04/06/2013

 

0

 

quelle somme peut atteindre un decouvert sans aggio dans le cas d un droit a decouvert

 

titi261

Le 29/06/2013

 

0

 

j
Bonjour,je n'ai pas le droit au découvert ,la banque ne m'a pas averti,aujourd'hui,je suis à découvert de 600 euros.quel est votre conseil;merci.

 

MARNSS

Le 04/08/2013

 

0

 

Pour 15 euros de dépassement de découvert autorisé qui sont payés dans les quatre jours, la banque peut-elle me retirer le droit au découvert autorisé ? Mon découvert autorisé est de 200 euros et je l'ai dépassé le mois précédent de 21 euros (j'étais responsable) et ce mois-ci, je l'ai dépassé de 15 euros mais la personne qui a déposé ce chèque ne devait le déposer que le 6 août, elle n'a pas respecté notre accord. La banque, chaque fois a payé mon chèque mais le mois précédent, ils m'ont envoyé une lettre de menaces, m'indiquant que si je dépassais mon découvert autorisé, je n'aurai plus le droit d'avoir un découvert autorisé et cela rendra ma situation encore plus difficile au mois d'août car pour obtenir la confiance de mes créanciers, je donne souvent des chèques à l'avance en indiquant la date à laquelle ils peuvent déposer ces chèques. Je n'ai pas encore reçu de lettre pour ces quinze euros et mon compte est approvisionné dans deux jours. Vont-ils me retirer mon découvert autorisé, quel sera le recours ?

 

Poser une question

Téléchargements

Le guide de la banque
Le guide de la banque

Guide, question-réponses, astuces
202 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 5700 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Autorisation de decouvert : tout sur le découvert bancaire

Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides